Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 07:18

(Les articles intitulés ANALOGIE ET ALCHIMIE se lisent dans l’ordre de leurs numérotations : 1, 2, 3,… Car la suite de ces articles forme un tout cohérent et progressif.)
 

Première approche de l’analogie.

 

Le terme grec analogia est traduit en latins par proportio. Il s'agit donc d'un rapport de quantité entre elles.

Cela fixe évidemment un substrat à sa signification. La proportio ou rapport, sera une base invariable sur laquelle reposera le sens de toutes les analogies. Cette définition étendue à l'univers entier, montre qu’il existe des rapports entre des choses différentes non seulement en quantité et en qualité, mais aussi distinctes de nature comme, les fameuses comparaisons entre une agglomération et le corps humain, notamment quand on parle d'artères et de circulation. L'analogie se caractérise ici par une ressemblance et aussi une différence qu'elle ne prend pas en considération sans toutefois l’ignorer. Évidemment, tout le monde sait qu’une ville n’est pas un corps humain, même s’il existe de la circulation dans ses artères ! n’allons pas jusqu’à rendre analogue une voiture avec un globule rouge (quand sa couleur est rouge), ou un globule blanc (quand elle est blanche). Sachons toutes proportions garder !

Donc, messieurs les symbolistes, la proportion place ensemble, ce qui se ressemble et ce qui ne se ressemble pas. Il est incontestable, pour revenir à l’exemple d’une agglomération, qu’il y a incontestablement une ressemblance dans une énorme différence.

La raison de l’analogie, son logos comme l’indique son nom (analogos), exprime avec ana- qui signifie « en haut », « vers le haut », un dépassement, un passage à un plan plus élevé. Là se dessine la raison d’être profonde de l’analogie qui doit orienter le jeu avec les ressemblances dans une optique bien définie. C’est celle d’aborder les limbes de notre univers, puis de franchir les limites de notre monde pour aller vers ce que nos sens ne peuvent percevoir.

Du moment que les limites de notre univers sont infranchissables, l’analogie peut les franchir ! Ainsi est elle capable de montrer que ce qui est « de l’autre côté » ressemble à ce que nous connaissons. L’analogie peut donc se définir comme un pont entre notre monde et ce qui se trouve au-delà. C’est donc un outil incomparable pour dépasser les limites de notre perception. Évidemment il convient de toujours être attentif au fait que l’analogie ne doit pas ignorer les différences.

 

(Suite dans l’article intitule : Analogie et alchimie3, Le sens de l’analogie et l’antique théorie des correspondances. Attention les articles Analogie et alchimie1, 2, 3… sont protégés car extrait d’un de mes livres)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

de san nicolas espinosa jean bernard 13/04/2008 19:47

Peut-on dire qu'une cellule du corps humain est analogue à notre Galaxie et que notre corps présente quant à lui une analogie avec l'Univers ?

Hermophyle 14/04/2008 10:31


Bonjour, Tout est dans tout. On peut faire les analogies suivantes: Homme avec univers, galaxie avec univers. Tout = l'univers, est dans tout. C'est dans ce sens que nous pouvons dire que
l'homme est à l'image de Dieu !


Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens