Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 10:17

Il est totalement injuste d’attendre l’opinion de ceux qui lisent votre blog. Ce sens unique ne me plait pas, et vous ne sauriez me le reprocher. En fonction de mes observations j’ai l’outrecuidance de donner mon opinion gratinée sur ceux qui viennent me lire. C’est inconvenant je le sais, mais c’est plus fort que moi au risque de me faire détester.

 

Pour savoir où en est mon blog, j’ai de magnifiques camemberts colorés, des courbes ondulantes à souhait, et un minuscule courrier. La loi des grands nombres, ça me fait une belle jambe ! C’est chacun de vous qui m’intéresse, pour ce qu’il est, pour ce qu’il pense, pour ce qu’il fait et non votre troupeau !

Apprenez d’abord que mon blog ne me sert pas à me gratter le ventre comme les cigales pour chanter les louanges de l’hypertrophie joyeuse de mon ego en liesse ! Non et Non, ce n’est pas ça du tout.

Oui, pour rédiger les articles je me casse l’oignon (excusez cette expression exagérément écolo.) pour vous dire plein de trucs susceptibles de vous intéresser afin d’établir un dialogue constructif. Je finis par croire que je me suis trompé, qu’un blog, ça sert à exposer ses idées pour se dorer la pilule en regardant béat, d’illustres inconnus venir manger (le mot est polis) dans votre auge ! Quant aux lecteurs on s’en fout, au diable l’avarice… L’essentiel est qu’ils tirent (le mot n’est pas grossier) les gracieuses courbes vers le haut.

 

Voilà, je me suis calmé, et de vous dire ce qui précède, ça m’a fait du bien. C’est probablement injuste et méchant, alors allez-y, dites ce que vous avez sur le cœur au moins nous échangerons ! Vous voulez que je vous inspire ? Je vous conseille cette formule : « Pauvre type, mais pour qui tu te prends ! » Cette autre est aussi à conseiller. « Tu t’imagines des choses, t’as une chauve-souris dans le beffroi ! » ou encore celle-là rabelaisienne qui est aussi imagée que poétique : « T’a pété les plombs, arrête de nous chier des paquets de crayons ! »

 

Les courbes monotones de la fréquentation de mon blog se sont soudain envolées en défonçant tous les plafonds lorsque j’ai parlé du chat capable de deviner les variations d’une courbe mathématique hypercomplexes. Il faisait ça grâce à son cerveau qui est l’équivalent de notre encéphale cérébral droit.

Croyez-vous que dans le courrier on me demande pourquoi cette capacité extraordinaire, qui est en nous, n’est pas exploitée ? Non ! on ne m’a rien demandé, et, dans le meilleur des cas on m’a posé une question beaucoup plus fondamentale en me sollicitant pour que j’explique comment il est possible de conditionner un chat !

J’en conclus que ceux qui lisent sont intéressés par des histoires. Je le comprends un peu, mais au point d’affoler l’audimat ! ! ! et de ridiculiser ce que j’ai écrit laborieusement auparavant, c’est une pilule amère difficile à avaler.

Inversement, mon audimat chute vertigineusement quand je parle d’Église, un peu comme si j’étais un triste sire cherchant à évangéliser le chaland. Là je comprends les réactions de rejets car l’Église est loin de n’avoir rien à se reprocher. En la voyant faire il vaut mieux l’ignorer. Je suis bien d’accord avec vous. Seulement voilà, je ne parle pas de l’Église actuelle qui me donne, comme à vous, des boutons quand j’en entends parler, notamment l’Église Américaine avec ses pédophiles en rang serrés. Je parle d’une autre Église beaucoup plus ancienne qui mariait ses prêtre, et Ordonnais les femmes.

Je parle, non pas de l’homme pourri par le péché tout juste bond à servir de serpillière. Non, je m’adresse à ceux qui lisent l’Évangile de St Jean a cet endroit où le Christ se tourne vers les hommes et leur dit : « Vous êtes tous des dieux. », Affirmation reprise pas les premiers apôtres disants sans être entendus : « Dieu s’est fait homme pour que l’homme puisse devenir dieu. »

L’Église dont je fais l’apologie est celle qui permet la divinisation de l’homme et où l’alchimie joue pleinement son rôle (avec les diverses ordinations qui ne sont autres que des initiations) sur cette route pas toujours facile.

Voilà, je vous ai dit ce que j’ai sur le cœur. Je vais vous confier un secret, je vous ai écrit, chers amis, car c’est aujourd’hui mon anniversaire et j’ai eu envi d’être fou. C’est aussi le seul moment de l’année où j’accepte que l’on me balance des tartes. Merci de m’avoir lu et toute mon amitié. Puisse votre immense bonté vouloir me pardonner…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Benoit d Antioche 16/01/2013 09:51

Bonjour Mon très Cher Frère, Il m’est, aussi, arrivé, souvent, de pester contre “non pas la condition humaine, mais, contre l’une de ses parties, qui est, la condition animale”. Si rien ne se
passait, alors, oui, il conviendrait de suivre le chemin que Saint Exupéry a emprunté, et qu’il nous a montré avec le serpent jaune, de son Petit Prince. Tu as (nous sommes Frères) parlé dans une
de tes planches de la « troisième lumière », en introduisant la notion de « lumière noire invisible ». Ohm Raam Mickaël Aïvhanov avait dit : « l’Eau et le Feu » se neutralisent, s’ils l’on
interpose pas, entre eux, un troisième élément (une casserole symbolique). Il en va de même pour la lumière de la Lune et celle du Soleil. Ce n’est pas le « Vénérable », en lui-même, qui « EST » la
source de cette troisième « phase ». Le Vénérable n’est que le transmetteur (le facteur). Le troisième élément est appelé « Esprit », dans la Tradition gnostique johannite. Ce troisième élément
c’est le « Sel » alchimique. Il « con-joint » les deux lumières du « Rebis ». C’est lui, qui rend le Thélème complet, en «mariant » (« maria » = mem + aleph + resh + youd + aleph) l’impulsion ou
diapason genésique de la Force donnée par le Père, et la contre-force cohésive, de la mise en forme, nourrie ou « habillée » par la Mère. La Grande Mère Universelle (Binah en hébreu) met en « Grand
œuvre » le tissage conscient (gnostique : « Je Suis, conscient du contenu de ma conscience = « Io-S-Oi » ») de l’Habit de lumière, du Matador, (notre double mental, pensé, et surtout, senti) qui
tue, en lui, sa propre Bête ». (Notre seconde mort initiatique). La clé de cette conjonction se trouve dans le dessin de la lettre hébraïque « Shin ». (La fourche caudale, en forme de trident, de
Shatan). Shin correspond au Serpent de la Genèse qui va se muter en Serpent de la sagesse, lorsque « JE » (I-O) aura fait son RECTIFICANDO, et donc, aura retourné, vers le haut, ce Serpent
(Shushumna) de la Kundalini. Nos Frères Ainés de la Rose + Croix, sont à l’Athanor depuis 1968. Le Grand Œuvre EST arrivé à sa dernière phase : « l’œuvre au rouge ». Mais, tu sais que l’on ne doit
absolument pas ouvrir l’Athanor avant son terme effectif. « Frère couvreur, ou, portier, va voir si notre Temple est couvert ». Le Temple de Jean (et de Myriam) doit encore rester un peu « à
couvert ». Patience ... encore un tout petit peu de patience ! Fratrenellement. Benoit d’Antioche.

Hermophyle 16/01/2013 10:39



Merci Benoit d'Atioche pour votre commentaire qui intéressera surement certain de mes lecteurs. J'ai répondu à travers mes articles en abordant la structure et la cohérence de l'alchimie
universelle. Avec toute mon amitié.



agnes 02/05/2010 20:38


Bonsoir,
je referme le dernier science&vie à l'instant et une simple recherche google me conduit à votre site...j'étais à la recherche d'autres informations concernant les constantes universelles et le
principe de hiérarchies...en ce monde, il n'est pas aisé de trouver une personne qui ne soit pas empreint de pensées disjonctives...Merci pour ce partage...


Hermophyle 21/07/2010 17:58



Bonsoir,


Ma lutte permanente pour rester dans le raisonnable n'est pas de tout repos car je suis assaillis par des allumés au grand coeur. Merci d'avoir reconnu l'importance de ma lute contre la déraison.



Vincent 26/04/2010 19:54


Merci pour votre blog, et pour le coup de gueule, largement justifié ;)


Hermophyle 26/04/2010 20:24



Heureux de vous lire. Cela m'enlève cette impression d'avoir devant moi des trucs immobiles et inconsistant. Je ne cherche plus un homme. Je l'ai trouvé !



B 13/01/2010 19:06


Oh ! alors là je me permets un gros MDR
... ça fait du bien, parfois, un bon coup de gueule !
J'ai une assez bonne culture des blogs et je ne connais que trop bien les interactions qui peuvent s'y produire. Oui, des "écrivains" qui ne cherchent que la flatterie de leur égo, il y en a à la
pelle. Et pour peu que vous manquiez de leur cirer les pompes ils vous mettent plus bas que terre ... Oui, il y en a qui brillent dans cet art plus que dans tout autre, j'en ai croisé... Il y a
ausi les jaloux (jalouses surtout) qui excellent dans ce domaine. De quoi choisir la solitude pour compagne dans ce mileiu.
Je vais vous dire, Léon. Votre blog, je suis en train de le tourner et de le retourner même si je ne commente pas, et même si je ne pose pas encore de questions. Des questions, j'en aurai. Mais
pour pouvoir les formuler, il faut d'abord que j'ai une vision d'ensemble de ce que vous voulez transmettre. Et pour cela, il faut du temps ...
Et puis il faut que je vous dise que ce que vous écrivez est si impressionnant ... Il faudra que je lise, lise et relise encore ...
Bonsoir.


Hermophyle 15/01/2010 15:27


Ah ! ne m'en parlez pas de ces chapeaux melons qui aiment qu'on leur cire les bottes !
Comme vous dites, il y en a à la pelle, ce qui fait le désespoir de l'espèce humaine.
Le versant féminin étant la jalousie surtout si vous êtres plus belle ou compétantes qu'elles. Peut-être faut-il voir là l'origine de la promotion canapé ?
Ne vous mettez pas martel en tête les commentaires ne sont pas nécessaire et votre petit mot que je lis en ce moment les compense largement. Savez-vous que je suis un mauvais élève qui n'aime pas
être interrogé ? Alors soyez tranquille je ne saurais que vous en être gré.
Je vous souhaite une bonne journée.
Léon.


Do 01/11/2008 16:52

Bravo pour avoir avoir osé exprimer aussi divinement. Ayant aussi un blog avec plus de 888 visiteurs par mois mais 2 ou 3 qui écrivent je te comprends.  Je passe souvent proche de peser sur le piton "supprimer ce blog" mais il y a cette main qui me retient et je ne sais pourquoi!Bon et bien un gros MERCI à toi.Do

Hermophyle 01/11/2008 21:02


Bonsoir Do,
Tu sais, je suis resté plusieurs mois dans le silence. J'ai laissé le temps aux visiteurs de découvrir un peu. J'ai peu de visiteurs mais maintenant ils m'écrivent. Alors courage...
888 c'est le chiffre du Christ, alors...
Bien à toi et bon courage.
Amicalement.
L G.


Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens