Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 17:48

 

Ce texte est la suite de « Tétrakty de Pytagore, biogénèse et alchimie 1 et 2 ».

Voici une gravure alchimique du Viridarium chimicum ou Jardin chymique de D : Stolcius, à Francfort en 1624.

Ce dessin très connu dans le milieu alchimique représente le Rebis, ou androgyne (homme et femme) comme on peut le lire sur le vêtement de cet être particulier. Il symbolise le double principe qui va donner naissance à la pierre philosophale. Dès sa conception cette jeune pierre appelée parfois soufre philosophique va prendre, en l’air, la forme sphérique imposée par le mercure. Telle est la raison pour laquelle elle est pourvue de deux ailes. La table d’émeraude traduit la même chose en disant que : « Le vent la porté dans son ventre. »

 



PAS D'IMAGE POUR L'INSTANT... DESOLE

 

L’origine de cette boule est expliquée par les dessins géométriques qu’elle contient.

Nous avons un point central, une croix, un triangle et un carré. Les chiffres ne sont pas tous visibles notamment le 1 et le 2 qui disparaissent sous la mauvaise qualité de la reproduction. Quant au 3 et au 4 ils sont parfaitement visibles dans la partie gauche supérieure de la sphère.

C’est une Tétrakty traduite géométriquement. Le 1 correspond au point central, mis en évidence, le deux se s’exprime par les deux traits (un vertical, l’autre horizontal) formant la croix. Le trois est un triangle et le quatre un carré.

Cette tétraktys est là pour être interprétée alchimiquement.

Le un ou point central est le minerai unique concassé finement dès le début du travail. Le deux indique que ce minerai est composé de deux substances. C’est la raison pour laquelle il est parfois représenté par le dieu Janus. Le trois indique la présence d’un élément nouveau permettant d’obtenir la triade sel, soufre et mercure, laquelle pourra devenir pierre par l’action ininterrompue des quatre éléments traduits par le carré. Cette boule aérienne à la particularité d’exprimer la genèse, d’où le terme de mondification.

C’est le feu du dragon mâle ou soufre qui va permettre l’ascension de la pierre et la transformation du rebis. Ainsi le monde ira se placer dans le cortège des sept planètes selon les mesures naturelles représentées par l’équerre et le compas. C’est de cette manière que grandira l’œuf philosophal, dont la forme entoure la gravure et lui sert de cadre.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

de san nicolas espinosa jean bernard 22/05/2008 22:06

Tant pis pour l'image.J'ai cherché si j'en trouvais une sur le web mais sans succès.

Hermophyle 24/05/2008 16:52


Vous cherchez quoi sur le Web ? j'ai surement loupé une marche ou un épisode !
Attention au miroir aux alouettes ! Il y en a des tonnes sur le web...


Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens