Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 11:27

Je me suis souvent référé à la Table d’Emeraude et mes correspondants m’ont parfois demandé ce qu’elle était. Je leur ai répondu très succinctement en leur disant que c’était un écrit bref et incompréhensible pour le commun des mortels. Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous l’offrir dans sa totalité :

 

« Il est vrai, certain et sans mensonge que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas pour faire le miracle d'une seule chose.

Et comme toute chose ont été et sont venues d’un, ainsi toute chose sont nées de cette chose unique par adaptation. Le soleil en est le père, la Lune la mère, le flanc la portée dans son ventre, la Terre et sa nourrice, le père de tout le Thélème de tout le monde est ici ! Sa force est entière si elle est convertie en termes.

Qu'il séparera la Terre du feu, le site qu'il de l'épais, doucement, avec une grande industrie. Il monte de la Terre au ciel et, derechef, il descend en Terre et il reçoit la force des choses supérieure et inférieure.

Tu auras à part ce moyen tour de la gloire du monde et toute obscurité s'éloignera de toi. C'est la force, forte de tout de force, car elle vaincra toute chose subtile et pénétrera en toute chose solide. Ainsi le monde a été créé.

De ceux-ci seront et sortiront d'innombrables adaptation, desqu'elles le moyen est ici. C'est pourquoi, j'ai été appelé Hermès Trismégiste, ayant les trois parties de la philosophie du monde.

Ce que j'ai dit de l'opération du soleil est accomplie est parachevé. »

 

Je dois mettre en garde le lecteur s’il rencontre une version s’éloignant trop de celle que vous venez de lire. En effet, même si le texte semble sans signification sérieuse, il l’est pour les alchimistes. En changer une petite partie équivaut à rendre le texte réellement incompréhensible et inutile non seulement pour les alchimistes mais aussi pour les symbolistes.

Tous les alchimistes du Moyen Age et de la Renaissance européenne ont longuement médité ce court texte.

L’auteur en est, Hermès Trismégiste, c’est-à-dire « le trois fois grand » (sens de cet adjectif grec), qui est considéré comme le fondateur de l’alchimie. Ce personnage est ambiguë. C’est le dieu grec de ce nom auquel fut assimilé dans l’Égypte hellénique le dieu Thoth, inventeur de l’écriture et des sciences. Sous les traits humains, c’est le premier alchimiste à une époque indéterminée que certains n’hésitent à préciser comme le XXe siècle avant notre ère.

Quant au nom de Table d’Émeraude, c’est le support aplani sur lequel le texte fut gravé.  Certains assimilent cette pierre à celle tombée du front de Lucifer lors de sa chute, et dans laquelle fut taillé le Graal. Cela laisse supposer que cet écrit est gravée sur une coupe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sémias 21/11/2008 14:11

Bonjour Monsieur,
je viens de regarder a la page 145 de votre livre,si je ne me trompe pas,dans le livre des figures hieroglyphes,Nicolas Flamel raconte cette histoire,de ce qu'il avait compri sur le livre d' Abraham le Juif,l'shitoire de Nicolas Flamel en est tout aussi extraordianire,,l'arche qu'il avait fait réaliser pour mette au dessus du cimetiere des innocents,et tout les dessins qui avait mit dessus,ou chaque detail a son importance.
Sur Paris se trouve un liue appellée les colonnes de Buren,il est dit qu'elle rreprésente un calendrier maya,et d'autres histoires,mais par leur "couleurs"dont le noir et le blanc,pensez vous qu'il y s'agisse d'une ouevre alchimique,en pensant a la page 147 de votre livre,on peut y distinguer la meme chose en apparence,sur le travail du sel blanc?
 
bien à vous
sémias

Sémias 14/11/2008 13:45

Bonjour Monsieur,pensez vous que le livre d'Abraham le juif est pu exister?je pense que votre reponse va certainement en etre oui,mais pouvez vous en écrire un peu plus dessus?,sur la table démeraude,qui semblerait etre le graal,pourrait s'y trouver ces écrits venants de Hermés?bien à vous

Hermophyle 19/11/2008 19:48


Bonjour Sémia,
Sur la probable inexistence du livre d'Abraam le Juif, je présume que le commentaire nocturne et quelque peu péremtoire et affirmatif d'un lecteur que j'ai un jour éconduit vous a
influencé.
En 1772, le chevalier Molinier a édité les manuscrits de Flamel où il parle dès l'avant propos du livre d'Abraam le juif. Dans ce livre extraordinaire Flamel reproduit les pages du livre d'Abraam
abondemment annoté par lui-même. D'ailleurs, un détail de l'une des planches est reproduit dans mon livre sous forme du sceau de salomon provenant de la Multiplication. Je souligne que cet
ouvrage trés rare fut édité voici 20 ans en 500 exemplaires uniquement. Et croyez bien que les commentaire de Flamel montre qu'il avait bien compris de quoi il s'agissait. Cela détruit la thèse de
notre critique noctembule affirmant que ce livre fut incompris par flamel car trop compliqué !
Quant à la table d'émeraude elle comporte à ma connaissance un court texte résumant le Grand OEuvre alchimique.
Bien à vous.
L. G.


Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens