Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 17:47

 

 

Le processus initiatiatique manifeste l’unité aussi bien dans son histoire, et jusque dans les temps les plus reculés, que dans l’espace et donc dans tous les pays du monde. Car l’initiation est intemporelle et universelle. Certaines sont cependant plus « prégnantes » que d’autres, pour employer la terminologie de la psychologie de la forme. De ce fait, elles se retrouvent en bien des domaines de la connaissance ésotérique sans que nous n’y prêtions une attention particulière.

 

Le seul nom du premier degré ou « Corbeau » de l’initiation ancienne permet de saisir aisément cette universalité. Le « corbeau » établit un lien entre la vie ésotérique, intérieure, et la vie extérieure, il va de l’une à l’autre. Encore uni à l’exotérisme (vie du dehors), ce qu’il y découvre il l’apporte au centre initiatique. C’est pourquoi il est question de « corbeau » quand les messages sont apportés de l’extérieur. Dans la Bible, on signale pour cela les corbeaux de Noé qui, lorsque Noé :

 

« Ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait faite, il lâcha le corbeau, qui sortit, et allant et revenant jusque les eaux eurent séchées de dessus la terre. » (Génèse VIII, 8 – 9)

 

Il en est de même pour Élie dont les corbeaux allaient chercher la nourriture du prophète à l’extérieur, d’où l’expression « être ravitaillé par les corbeaux » :

 

 « Et il arrivera que tu boiras du torrent, et j’ai commandé aux corbeaux de te nourrir là. » (1 Roi XVII, 4)

 

En alchimie, l’œuvre au noir ou « corbeau » est le premier degré initiatique réel du Grand Œuvre durant lequel les conditions extérieures sont fondamentales et où se manifeste la dimension initiatique de celui qui œuvre au fourneau.

 

Dans le département de l’Aude, au sud de Carcassonne, est un massif montagneux appelé les Corbières au cœur duquel (dans le Razès) est l’énigme de Rennes le Château. Le massif des Corbières qui s’étend de Narbonne aux environs de Perpignan est donc un lieu où se trouvaient des « corbeaux », ce qui laisse supposer la présence d’une importante école initiatique qui laissa des traces écrites et a aménagé des lieux inviolables, pour le commun des mortels, jusqu’à la fin des temps.

 

Le second degré initiatique s’appelait « occultiste »,

Le troisième « guerrier ».

Le quatrième « Lion ».

Quant au cinquième degré il recevait le nom du peuple au sein duquel il avait reçu l’initiation. S’il avait été initié parmi le peuple des Israélites, il s’appelait un « Israélite ». C’est pourquoi le Christ appelle « véritable Israélite » (Jean I,47) Nathanaël qui était sous le figuier :

 

« Avant que Philippe ne t’appelât, je t’avais vu sous le figuier. » (Jean I, 48)

 

C’est-à-dire initié, car le figuier est l’arbre de l’initiation chaldéo-égyptienne. « Sous l’arbre de Boddhi » a le même sens. Cependant le temps des figues est passé, c’est-à-dire que l’ancien mode initiatique ne se pratique plus. Pour toujours cet arbre est desséché. Il est remplacé par le bois de la croix qui portera, à qui sait l’entendre, l’initiation nouvelle à la lumière du Mystère du Golgotha et donc du Graal.

 

Je rappelle que l’initié du Razès s’appelait « Razès ».

Les historiens interprètent le nom de l’alchimiste et médecin musulman Rhazès (864-925) ou Al-Razi, « l’homme de Ray » comme provenant de sa ville natale en Perse : la ville de Ray, non loin de Téhéran. Ne négligeons pas que dans le domaine de l’ésotérisme la cabale phonétique joue un grand rôle même s’il n’existe pas de liens historiques apparents. Cependant l’occupation musulmane du midi de la France accrédite l’appellation de l’initié « Razès » né à Ray et aussi « né » dans le Razès. Cela est d’ailleurs confirmé par les connaissances alchimiques du célèbre adepte-médecin.

 

Revenons à nos initiations. Je m’étais arrêtés à la cinquième ou l’initié recevait le nom d’une nation ou celui d’une contrée tel le Razès. La sixième était appelée « Héros solaire ». La présence de ces initiés était nécessaire car ils étaient, et sont encore, les dépositaires des connaissances d’une civilisation au-delà du déclin et de la mort.  Certains les appellent Rose+Croix. Ils sont les habitants d’Héliopolis, c’est-à-dire de la cité du soleil. Telle est la raison profonde de cette dédicace « Aux Frères d’Héliopolis » du Mystère des Cathédrales, montrant par là que l’Adepte Fulcanelli reçut l’initiation christique correspondant à celle plus ancienne des Héros solaires.

Car depuis l’initiation christique l’Homme peut s’unir par ses propres forces au monde suprasensible. Point n’est besoin de trois jours et demi d’initiation durant lesquels l’initié s’élevait jusqu’à la sphère du soleil pour faire, avant la venue du Christ, l’expérience de la vie avec lui et en lui.

Actuellement, il n’est plus nécessaire de s’élever vers le Christ, d’aller le rencontrer avant sa venue, comme à l’époque des Héros solaires, car au moment de la Pentecôte le Christ descendit vers les apôtres et la force spirituelle du soleil s’est déversée sur les Hommes jusqu’à la fin des temps.

Telle est la raison pour laquelle Fulcanelli s’est efforcé de démontrer, à la manière du Cosmopolite en sa Nouvelle Lumière Chimique, que « le soleil est un astre froid » (Tome 1 des Demeures philosophales, page 124, édition de 1964). Il est difficile de déceler la raison de cette démarche sans se référer à une importante dimension initiatique liée à l’astre diurne. Ainsi, Rudolph Steiner, le fondateur de l’Anthroposophie, affirme que « Le soleil est occupé par des êtres supérieurs à l’homme »… Évidemment tout cela est étrange, et complètement farfelu pour d’autres. Je laisse à votre convenance le choix de vos idées, mais attention, notre vérité n’est parfois qu’une illusion !

 
Comme il se doit, je vous quitte pour plusieurs semaines afin d'aller me réchauffer les os sous les rayons bienfaisants du soleil de l'amitié et celui triomphant de la magnifique Martinique. Ah ! ce Soleil quelle merveille quand il fait 5° devant la porte !
Je vous souhaite à toutes et à tous de bonnes fêtes de fin d'année et plus particulièrement pour la Noël. Que la lumière christique du soleil nouveau illumine votre coeur d'enfant .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

semias 16/01/2010 09:56


(rire),le silence ne se pose pas dans ma tete depuis que j'ai decouvert l'esoterisme,enfin decouvert disons depuis que j'en lis,j'ai un peu de retard,je suis tombé dans la lecture de Mr
Fulcanelli,et a vrai dire,meme si bien des choses ne sont pas assé simple,la decouverte de Notre Dame en est tout autre chose,j'imagine au combien vous avez du etre satisfait lorsque vous avez du
lire ses oeuvres

merci pour vos reponses,et il est appreciable de vous lire


cordialement
semias


semias 10/01/2010 11:59


bonjour

je le pense,mais j'aime en apprendre dans vos ecrits,hihi

non je n'ai pas lu,je suis un peu en retard,celui sur les freres d'heliopolis?

semias


Hermophyle 13/01/2010 07:54


Bonjour semia,
Si mes écrits vous aident, c'est parfait puisqu'ils sont faits pour ça. Ils contiennent assez de choses pour pouvoir éviter de poser trop de question. Vous êtes un bavard mon ami. Lisez et écoutez
le silence dans votre tête !
Il y a longtemps que j'ai envi de vous tirer les oreilles. C'est fait mais je sais que ça ne serviras pas à grand chose aussi la prochaine fois... J'aviserais ! ! !
Le bourreau de service.
L. G.


semias 09/01/2010 18:49


Bonjour

je parlais de l'histoire des alchimistes,pensez vous qu'elle puisse devenir a s'eteindre?

(je le sais bien,que vous n'etes pas enseignant,je ne voulais pas vous deranger avec cela)

semias


Hermophyle 09/01/2010 19:29


Bonsoir,
Vous reconnaissez que je ne suis pas enseignant, puis vous me posez une question sur le devenir de l'alchimie. Avez-vous lu mon dernier article ?
L. G.


semais 05/01/2010 14:00


vous dites que l'essentiel est notre propre histoire,pensez vous qu'elle en soit oubliée,depuis ses origines?

semias


Hermophyle 05/01/2010 16:48


Votre histoire est celle depuis votre naissance.
Je ne suis pas enseignant, je vous l'ai déjà dit.
J'ai peu de temps. Désolé.


semias 31/12/2009 16:46


Bonjour monsieur

au contraire,je reste a l'écoute,et,j'essairai aux mieux de rester dans le sujet a l'avenir,merci,un gourou non du tout,votre connaissance par toutes ces années,au contraire c'est un plaisir d'en
lire,c'est vrai qu'il faut lire et relire


vous parliez de NOTRE PROPRE HISTOIRE,voulez vous dire qu'elle semble devenir un oubli ?


merci pour vos souhaits,je vous souhaite que 2010 vous apporte autant de bonheur et de santé

sémias


Hermophyle 04/01/2010 01:31


Je ne saisi pas le sens de votre question.


Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens