Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 19:39

 

Depuis que s’est développée l’empreinte génétique, les groupes sanguins entrèrent dans l’ombre, par leurs incertitudes comme source de renseignement sur une éventuelle paternité.

 

À 18 ans, quand j’étais marin, je portais au poignet une gourmette en fer blanc (fournie par les contribuables) dont personne n’aimait regarder les inscriptions. Outre le nom et le matricule poinçonné à la « vas vite » on pouvait lire le groupe sanguin. Le moins intéressant et le plus morbide pour le moral des troupes était sa division en deux avec possibilité de découper suivant les pointillés. La partie détachable était percée d’un trou pour pouvoir être clouée sur notre cercueil…  Le reste, tout le reste, revenait à la famille avec ronflonflons et honneurs.

 

Un de mes bons copains est passé par là. Il m’avait emprunté une belle paire de chaussettes blanches, je lui en ai fait cadeau en gage au frère d’arme. Des années après cette paire de chaussettes est un fil du souvenir. Il traverse le temps et le vécu immortel de ce que fut notre quotidien à jamais disparu. Combien ignorent, qu’au-delà de l’objet dérisoire ce fut une couronne mortuaire ridicule aux yeux du monde mais qui fut en réalité plus belle que celle d’un fleuriste.

Nous avions 17 et 18 ans âge ou maman inquiète cajole son fils qui va passer son bac. Nous passions d’autres épreuves ou se faire étendre n’était pas une métaphore.

 

En tripotant cette gourmette disgracieuse au possible avec sa chaîne style « supermarché rayon quincaillerie », j’étais intrigué par sa forme ovale qui correspondait au O de mon groupe sanguin et me faisait penser à un œuf. C’est ainsi que je fus amené à confronter l’œuf et la mort, la naissance et le décès, le commencement et la fin, l’alpha et l’oméga qui se rejoignent comme ce serpent qui se mord la queue, celui que les alchimistes appellent ouroboros.

 

L’O a un charme érotique que je ne puis contredire car je l’ai dans mes veines.

Si j’avoue que je suis le meilleur vous n’allez pas me croire et vous aurez raison. Comme tout le monde je fais partie de plusieurs clubs, de ceux qui aiment le bois et les vieux arbres, de ceux qui tendent la main vers l’invisible, de ceux qui s’imaginent aimer les femmes ou aimer tout court, de ceux qui dépassent d’un bon chouïa un mètre quatre-vingt, de ceux dont le QI frise 140, de ceux qui ont une gueule à ne pas attirer les mignonnes mouches à miel etc. Monsieur tout le monde sans rien qui dépasse avec une tendance à se foutre du monde.

 Amiral, petit prof ou petit con j’aurais pu être. Amiral je ne le suis pas par incompétence, petit prof je ne le suis pas par nouvelle incompétence, petit con je le suis peut-être, c’est à vous de juger.

 

J’ai remarqué, grâce aux gourmettes que nous portions, que ceux qui étaient devenus mes amis avaient presque tous le groupe sanguin O. C’est à cette occasion que pour la première fois j’entrevoyais dans cette mystérieuse relation sang-harmonie ou sang-caractère tout le pouvoir magique de l’homme. D’une manière plus triviale je supputais des inestimables valeurs musicales à notre viande rouge.

 

À partir de cet instant je devins un mauvais marin au service de ma patrie et je révisais en très forte baisse les formules de notre fier corps d’armée : « Honneur, patrie, valeur et discipline ». Même si je devais astiquer parfois ces devises gravées sur de superbes plaques de fontes, Je les remplaçais en mon cœur et dans ma tête par un amour profond de la vie autant au sens biologique que spirituel du terme.

 

L’armée m’avait fait faire le tour du monde et découvrir un secret de sa rondeur. C’est pour cela que malgré tout je lui suis reconnaissant et j’ai revu dans la vie civile, non sans un réel plaisir, mon vieux commandant qui m’avait compris et m’envoyait souvent en mission dans la brousse malgache ou dans quelques coins reculés pour que j’explore le monde et lui foute la paix.

 

À partir de cette découverte de l’union harmonique des êtres dont le sang était une sorte de manifestation physique, concrète, matérielle, j’en veins, en toute logique, à m’interroger sur la dimension vibratoire des voyelles.

 

Ainsi trouve-t-on que le « i » monte, c’est un son de « tête », alors que le « u » (prononcez-le en lisant) provoque une vibration qui descend vers la poitrine et le ventre en sollicitant les organes.

 

Quant à la lettre « o », elle s’énonce par une bouche ouverte circulairement comme le dessin de la voyelle. Prononcez là et vous constaterez que la poitrine se contracte et le ventre est en avant… comme celui d’une femme enceinte ! Cette forme n’est donc pas fortuite par rapport à l’œuf ! ça y est, vous venez de comprendre qu’il existe la cabale du corps qui n’est autre que son véritable langage.

 

Curieusement, ceux qui sont du groupe sanguin O sont plus portés à l’étonnement que les autres car leur caractère en fait des découvreurs et surtout des sortes de poètes qui s’émerveillent devant chaque choses. C’est, si je puis dire, de la même eau que leur propension à la bienveillance et à la tolérance qui n’est autre qu’une manifestation de cette empathie qui les caractérise et les rend sujet à de fréquents étonnements.

 

La bouche en oviducte dit ce qu’elle veut dire, c’est la bouche en œuf, la bouche qui parle d’œuf et en terme plus élaboré directement lié à la perpétuation des espèces… tous les alchimistes vous le diront eux qui élaborent leur œuf philosophal dans leur ballon de verre ; tient, future maman, ça ne vous dit pas quelque chose le ballon bien rebondi qui contient l’œuf ?

 

J’ai parlé de cabale du corps, parlons de cabale tout court où l’O est aussi l’eau. L’eau fait en effet partie du même symbole que l’O parce qu’elle est une substance non figée qui s’étale et prend une envergure illimitée. En ce sens on comprend pourquoi les alchimistes lui donnent parfois le nom de mercure qui s’étale, lui aussi, mais avec cette particularité de se mettre en boule à l’image de l’O… Combien est significative cette expression populaire quant elle dit que c’est la goutte qui fait déborder le vase. Ce n’est pas le débordement qui est important mais la goutte ovale comme un œuf, comme un œuf dans l’eau.

 

C’est dans l’eau que s’est développée la vie et cette eau nous la portons en nous dans nos liquides organiques qui ne doivent pas se déhydrater sous peine de dérèglements sévères. Oui, l’eau c’est la vie dans tous les sens du terme comme je viens de le montrer.


OEUF 02

 J’ai eu la bouche en O d’émerveillement lorsque j’ai vu sous le microscope, au bout d’environ 20 minutes, un œuf se diviser en deux pour commencer à lutter contre l’entropie destructive qui domine notre monde et amorcer la construction d’un nouvel individu à contre courant de cette entropie qui remplie poubelles et cimetières.

 

Oui, j’ai vu un œuf de poisson à tous les stades de sa division et quand, Oh émerveillement, une cellule s’est mise mystérieusement à pulser marquant la naissance des battements d’un cœur qui n’existait pas encore ! Oui, nous avons beaucoup de choses à découvrir sur l’activité réelle du code génétique et le sens de sa molécule spiralée, cet escalier qui monte jusqu’aux cieux…

 

J’ai vu ces divisions se dérouler dans une membrane transparente sphérique analogue à un ballon de verre contenant son œuf en pleine transformation. Vous comprenez pourquoi l’alchimie est inséparable de la vie, elle est même Vie ?

 

En tout biologiste ou médecin qui aime son métier sommeille un alchimiste. Encore faut-il que l’ignorante crasse des formateurs finissent par les voir uniquement comme des faiseurs d’or.

 

Vous voulez découvrir l’O dans l’eau ? Jetez une pierre dans l’eau calme et vous verrez l’eau crier OOOOO à partir du point d’impact ! Vous n’avez pas besoin d’un dessin j’espère ? Ce point ou le caillou est tombé, donc ce point central dans un cercle est le symbole du soleil des astrologues et astronomes. C’est aussi celui de l’or !

Oui, le soleil est dans l’eau. C’est grâce à l’action du soleil conjointe à celle de l’eau que se perpétue la vie.

Avant de transmuter un métal en or c’est cela qu’il faut comprendre et en fin de compte c’est toute l’assise de la symbologie qui doit sortir de la spéculation et donc du matérialisme pour devenir symbosophie et donc sagesse par l’étude surrationnelle (au-dessus du rationnel) des symboles.

 

En alchimie le symbole du sel est un cercle coupé par son diamètre comme un panneau routier de sens interdit.

Si vos faites glisser la partie supérieure vous obtiendrez le schéma d’une onde sinusoïdale identique à celle générée par la chute d’un caillou dans l’eau.

Si vous placez la partie inférieure « u » à côté de celle du haut « n » vous obtiendrez « un », alors que le O dessinera le zéro. Si vous faites tourner le mot « un » sur son axe vertical par rapport à cette page, vous obtiendrez toujours « un ». C’est pourquoi cabalistiquement l’univers est l’unité inversée… En chacune de ses partie est son unité : « un en tout, tout en un », le tout étant zéro, l’œuf. C’est ainsi que l’on découvre que les anciens savait que l’univers est holographique et que leur pensée holoscopique (capable de voir l’unité partout) était le levier d’or pour soulever le monde.

 

Que le Grand UN soit dans votre petit un et vous ouvre l’œil du cœur… Amicalement.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LAFFORGUE Olivier 28/03/2011 10:34


bonjour,

merci pour cet instant ou tout cabale au grand galop et ou tout baigne dans l'oeuf.

il n'y a pas de hasard : je suis O+

"L’homme et les animaux vertébrés doivent au fer et à l’or la coloration rouge de leur sang. Ce sont, en effet, les sels de fer qui constituent l’élément actif de l'hémoglobine. Ils sont même si
nécessaires à la vitalité organique, que la médecine et la pharmacopée ont, de tout temps, cherché à fournir au sang appauvri les composés métalliques propres à sa reconstitution (peptonate et
carbonate de fer)."

Un minerai très particulier :

Conformément au premier indice donné par Fulcanelli dans les Demeures Philosophales, l'alchimiste s'enquerra d'un nouveau minerai tout à fait surprenant et dont la nature, comme le précise Basile
Valentin, appartient au règne de l'alchimiste lui-même.

étonnant non ? C'est alors que survient la phase animale.

merci encore Hermophyle pour votre article.

dans mon coeur c'est sang pour sang l'oeil de l'oeuf.

a+ olivier.


Hermophyle 28/03/2011 16:03



Bonjour,


Votre texte me parvient alors que je rédige un texte pour mon prochain article sur... l'hémoglobine ! J'ai écrit un passage très proche du votre. J'en ai la bouche en oviducte...Les O ça
communique, preuve à l'appuie !


Evidemment ma prochaine "livraison" est axée sur l'alchimie interne ayant des rapports étroits avec les minéraux.


Merci infiniment pour votre message et vos remarques sur Fulcanelli.


A bientôt.



Cana 24/03/2011 14:08


Bonjour

C'est fort et ca va loin.
Bravo !
Tout est un


Hermophyle 24/03/2011 18:31



Bonsoir,


Voilà qui me rassure.


Enfin une bonne vision des choses !


A mon tour bravo !



hermophobe 23/03/2011 12:54


Toujours aussi saignants vos articles c'est un délice de vous lire, l'eau a la bouche jusqu' O dernier mot.


Hermophyle 04/04/2011 18:38



Hermophobe reste baba devant l'oeuf de ses poules ?


C'est bon saigne (pardon, c'est bon signe) pour ma notoriété.


cocorico, faut féconder l'oeuf !



Améthyste 23/03/2011 00:40


Merci pour ce grand moment de symbolisme, je pense avoir entrevu
l'idée de l'oeuf cosmique qui contiendrait en germe toutes le possibilités. Que de chemins, il me reste à parcourir!!!!!
Sincèrement je me suis régalée, encore merci.
Amicalement
Améthyste


Hermophyle 23/03/2011 11:30



Oui, l'oeuf cosmique contient en germe toute les possibilités.


Mais, Améthyste, cet oeuf cosmique est aussi en vous !


Le chemin pour le découvrir est simple il faut... se décider a prendre le chemin.


Traduction : si on ne joue jamais au loto on ne gagne jamais le gros lot !


Si vous êtes sur la route c'est super. Alors ne regardez ni devant ni derrière mais ici et maintenant.


Heureux que vous vous soyez régalée. Et merci pour votre gentil message.



Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens