Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 16:00

Copyright: L. G. 2009.

 

Régulièrement une lectrice ou un lecteur m’écrit pour me demander comment être initié à l’alchimie. En recevant un pareil courrier cela me met très mal à l’aise car je ne me considère pas comme un alchimiste et cette demande me place dans la position d’un enseignant que je ne suis pas et dont je ne pourrais jamais assumer la responsabilité par manque de temps.

Le rôle de mes articles et de mes livres, même si leur titre est en rapport avec le mystère de Rennes le Château, ou avec les neurosciences, est justement de répondre à cette interrogation sans passer par une pareille demande. Lisez donc ! À travers mes écrits je m’efforce, de mon mieux, de délivrer des données fondamentales afin que toutes lectrices et tout lecteur puissent aborder avec ses propres forces et d’une manière honorable la voie initiatique de l’alchimie. Ne négligez pas les écrits de Fulcanelli et d'Eugène Canseliet.

Par ailleurs ce genre de demande ne se formule pas comme l’inscription dans un club ou une association, fut-elle à visée initiatique. Évidemment elle perd son sens si elle est formulée sous la pression de la curiosité. Elle devient nulle et non avenue quand l’individu désire seulement apprendre sans s’investir, un peu comme si un apprenti menuisier voulait devenir professionnel sans toucher une scie ou un rabot.

Je rechigne à engager un néophyte dans ma voie. Il doit être déterminé car il devra soutenir les diatribes des neo philosophes. J'en ai des exemples à chacune de mes conférences. La mode est aux discours enberlificotés des "branchés" qui distillent des élucubrations stériles qui ne mêment à rien ! Allez faire comprendre ça à des individus en verve qui s'écoutent parler et revendiquent haut et fort le droit à l'Initiation et à l'abolition du secret ! Grand Dieu, heureusement qu'il existe face à des individus pareils ! Ecoutez-les papoter sur la vérité qui n'existe pas. Ah, cette superbe vérité (ou non-vérité !) que ces fats vous jettent à la figure ! Je vais être franc, un néophyte doit être solide face à ces têtes à baffes !
Je sais très profondément que notre monde est relatif et donc très souvent illusoire et que les fumées de nos désirs masque trop souvent le magnifique réel. Combien ai-je vu d’alchimistes fous à des degrés divers et aussi d’individus aveugles hauts placés dans les sphères spirituelles et détenteurs de quintessence bidon à effet placebo, qui se disent voyants ou guérisseurs et ne se doutent même pas de leur affreuse laideur.

Sans être Franc-Maçon (ni rosicrucien d’ailleurs) je pars à l’aventure, aventure passionnante, ou chaque instant est semé de découvertes. J’avance cependant sur un damier miné ou chaque pas peut-être fatal. Mais j’ai un guide qui ne m’impose aucune vérité.

Vous vous souvenez de ce clodo qui se baladait à travers la Palestine en disant à ses douze copains complètement paumés : « L’esprit saint vous enseignera ? ».

L’essentiel de la voie alchimique consiste à se préparer à rencontrer ce drôle de truc évanescent qui soit disant vient du ciel. Les anciens y croyaient dur comme fer au point de lui ouvrir le passage pour le laisser passer. Ainsi pour l’élection d’un pape ils enfermaient les cardinaux dans une maison sans toit pour que l’esprit saint leur tombe convenablement sur la tête et puisse leur faire prendre la bonne décision ! Vous comprenez pourquoi l’aboutissement d’une telle croyance ne pouvait s’achever que d’une seule manière dans un délire politisé : l’infaillibilité du pape !

Je ne veux pas embarquer mes lecteurs dans une pareille esbroufe, même si elle est accréditée par des sommités.

Je ne suis pas initié, et je ne peux pas passer par une porte de la Jérusalem céleste. Alors cherchez un maître ailleurs qu’en mes contrées où vous ne pouvez que rencontrer un ami et non un formateur. Des formateurs vous pourrez en trouver, ils pullulent. Apprenez des textes alchimiques et si vous êtes diplomate suffisamment intelligent avec une bonne mémoire, les portes s’ouvriront. Moi je m’intéresse aux gens que j’aime, c’est-à-dire ceux qui sont pratiquement incultes mais bons, ceux qui ne prétendent à rien, et ne sont déformés par rien et qui ont les mains calleuses comme furent les miennes quand j’étais charpentier. Ceux-là qui se collètent à la matière et font chaque jour un chef-d’œuvre et qui  sont désireux d’avancer, ceux là sont mes frères et je les aiderais de mon mieux. Je suis sûr que le clodo de Palestine me donnerait son feu vert. Ça va ? Ai-je été assez clair ?

 

Que le ciel ne vous tombe pas sur la tête… Ça fait mal !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christian DELEST 01/12/2009 09:46


cher ami,
j'avais bien cerné ta demarche,
me semble t'il...,
la réference à un adepte était d'abord pour l'eventuel cherchant qui se promenerait sur la toile.
amitié
Christian


Hermophyle 06/12/2009 18:58


Bonjour,
Desolé pour méprise.
Amitié

Bonne soirée.
L G


Christian DELEST 30/11/2009 14:48


une fois de plus,
tu nous as pondu un beau commentaire,
et il n'y a rien à rajouter...
ou...si...quand même, pour les chercheurs sinceres, pret à TOUT perdre, il y a encore de par le monde qqs Alchimistes,
pas des gens qui parlent d'alchimie, ou des soufleurs avides d'or,
mais simplement des Alchimiste,
je vous propose "Patrick Burensteinas"
"Que le Feu qui est dans l'Eau vous éclaire"...
Christian


Hermophyle 01/12/2009 08:47


Bonjour,
Merci pour tes éloges sur mes articles.
Evidemment qu'il y a de par le monde de véritables alchimistes. Mais en nos contrées ils se font rares, que dis-je, TRES rares...
Je vis isolé du monde dans une tour non moyennageuse de 17 étages vouée à la démolition depuis onze ans. Ces familles simples, allant jusqu'à la pauvreté ou le chef de famille entre le soir éreinté
en trimbalant sa boite isotherme aussi à plat que lui, m'inspire beaucoup plus que de talentueux écrivains hermétistes qui parlent de spiritualité ou d'alchimie.
Dire est une chose, vivre est beaucoup mieux. Ici se tourner vers l'indiscible face à la misère humaine n'a pas la même saveur que dans un salon de lettrés... Le feu régénérateur est partout ! Je
n'ai donc pas besoins de connaitre ceux qui oeuvrent, que me diront-ils de plus?
Amitiés.


g-mow 01/11/2009 11:18


Bonjour et merci,je viendrait vous serrer la pince avec une grande joie et abiller de mon plus beau costume de travail. De ce pas je vais farfouinner la toile a l'affût de ces messieur Duchanteau ,
Gille de Ray car a vous avoué je suis en stagnation sur ce sujet, les trois quart des choses lu la dessus sont souvent (du moin le parraisse) non objectif et a seul but de cassé la maçonnerie (un
peut comme quand les media cherche a pourir un artiste...). J'ais même l'impression que ca en deviend hollywoodé ! bref ont y va de tout un tad de délire jusqu'a la prise d'un pouvoir autoritaire
totalitaire et despotique planètaire de ces fameux "homme ayant reçu la lumière" et ce tenez vous bien a la fin de 2012 (howwa!!). Ah! 2012! Fin de cycle (oserais je dire universel) la roue tourne,
après un cycle vient un nouveau. (normalement;; rire). Bref vous comprendrez ma distance face a cela et l'attente d'élément pouvent me mener a étudier un sujet qu'apparement vous maitrisé
parfaitement, merci pour les directions, et à bientôt. (p s: j'eu appris il y a quelque temp que les U.S.A fût une éxperience a l'échelle 1 des dit F.M pour justement le "nouveau monde" et qui leur
aurait totalement échappé des main, est- ce plausible, vrais, ou affabulation ??, quand ont sait qu'ils sont a l'origine de "Liberté, Egalité, Fraternité"...) chère amis (me permetterais-je frère)
de la bougoisie d'en bas au revoir ("soyont heureux d'être en bas car lorsque nous tombons ce n'est pas de haut et notre mal est peut être moindre" //celui qui vous dit cela est né d'un papa au
smic d'une maman au foyer et d'une fratrie de trois enfants, croyez moi le secoure catholique j'en ais bénéficié dans ma jeunesse, plus qu'il ne fallait (pour un pays dit développé), et même pour
noël (et oui), et ma paye actuel est de 1300e net, je suis un bourge d'en bas,hi hi ( oui j'ais pas le taboo de l'argent)et j'en suis fière comme un poux) bien a vous, Jérôme .


Hermophyle 14/11/2009 19:20


Bonjour,
J'ai un problème, je n'arrive pas à comprendre tout ce que vous m'écrivez.
Vraiment je suis désolé de ne pouvoir vous répondre comme il le faudrait.
Je ne sais que faire.
Amitiés.


g-mow 31/10/2009 10:57


Bonjour chère amis soyez assurer qu'elles était bien mérité mes baffes, et en plus mon aider ( rien que pour la tolérance envers les autre). Je les ais prise comme une "pluie de rose" (pour
reprendre une de vos phrase). Comprenez qu'il est vrais que des fois ma "non compréhansion" de certaine idée ou ma colère (mauvaise colère) contre certaines idée ou pensé (notament "l'illuminisme
Weishauptien" dont M. Canselier fait un cour état dans son livre " ALCHIMIE") , me pousse parfoit a très mal exprimée mon mécontentement, des fois même un peut violent,! ; ET VOUS, m'avez recadré
!! un peut facon de dire ""en faisant ça! tu devient aussi con qu'eux!!!!"" sachez très chère amis qu'a mes yeux tout francais (sauf S.D.F) est un bourge, voyer comme toute nos frère et soeur
terrien souffre de cette misère dût à cet "argent". tout francais même le R.S.A.iste a la chance d'avoir un toit au dessu de la tête (sauf certaine éxèptions il faut l'avouée), a manger dans
l'assiette, l'eau courante ect ect ... Et les bougoie des bourgoie francais ou terrien même, je ne les envie pas!! oh ça non!! Il sont malheureux même! ils prostitue leur idées et convictions pour
garder une place social dans la pyramide ( j'aurais peut être pas dut dire ca...) dirigée par des valeurs monétaire. et l'ont fait croire a tous que la ""thunes l'oseille les ronds les denier ou
que sais-je" doit être le fil conducteur de la vie terriènne!! foutaise!! (enfin a mes yeux bien sûr). Ce que je vois c'est que la plus par des genies grand artiste ou autre philosophe viend d'en
bas de la base les compagnons était des ouvrier et voyez ce qu'ils ont réalisé ces cathédrales, ces chateaux, ces peintures, ces gravures, et j'en passe, la question qui se pose là est; "est-ce que
l'argent était leur moteur primal"? j'espère ne pas m'être encore emballé dans une mauvaise direction, mais je laisse mes doigt écrire afin de mettre plus de spontanéiter et ne pas surrefflechire
une réponse (c'est bien trop souvent le cas dans des communication écrite), bien sur cela ne vaudrat jamais un entretien de visue (rire). Je vous souhaite une bonne journée en ce samedi matin et la
je crois que la formulle s'adapte bien "BON-JOUR" (pour ceux qui aime décortiqué les sémantique des mots)


Hermophyle 01/11/2009 07:10



Bonjour,
Je n'ai jamais voulu vous envoyer des baffes, même s'il m'est arrivé d'avoir été sec...
Mon tempéremment est pacifique...
L'illuminesme dont vous me parlez est celui venu d'Allemagne ? Oui, il fut déplorable pour la maçonnerie interprétant l'alchimie d'une manière tellement anthropocentrique qu'elle fut responsable
de la mort de Duchanteau qui eut le courage de s'abreuver de son urine...
Sans assise spirituelle solide, la mort stupide est à tout les tournants à la suite d'une erreur monstrueuse analogue à celle de Gille de Ray.
Tien, je suis un bourge ! Il va faloir que je médite là dessus. Je vais vendre ma chaise et mon ordinateur et à la place je m'achèterais un complet veston pour pavaner dans la rue et être digne
de mon rang social. Je viendrais vous serrer la main... Si vous ête en costar vous aussi... Entre bourges il faut s'entendre ! Mais évidemment que le bourge se définit en fonction de son
attachement au fric. Et vous avez raisons, tout le monde cours après un portefeuille gras à souhait. Qu'y pouvons-nous... Le vrais problème n'est pas là.
Bien à vous.



g-mow 29/10/2009 19:16


Bonjour chère amis, je pense qu'il est plus vieux que cela mon métier, plutôt dès l'apparition du procédé de soudure a l'arc éléctrique (un poste a soudé plus clairement), et de l'avennement de
l'ère industrielle. Mais rassurez vous! Tout viend de la forge (l'antique forge et ses forgeront... et la danse des marteaux) et la férronnerie (beaucoup utilisé dans l'art pour diverse
application, en générale pour les rampe d'escalier portail ect) et mon métier en est l'application dite industrielle ( des conteneur, des palèttes de transport (secteur automobile), de la
charpente, je vous laisse immaginé pour la suite). Un jour peut être je trouverais un ferronier d'art qui voudrait d'un bleu comme moi (même haut des mes pitoyable 12années d'exercise
industrielle), mais c'est une autre histoire. cette "jolie phrase" je la tiend d'un livre de J.P Garnier-Malet (un phisicien en mecanique des fluide je crois et apparament contesté par rapport à un
calcul, mais ça moi j'y connait rien). pardoner moi si je ne donne pas de detail de referancement du type: numero de page, morceaux de texte ect, c'est juste que je ne suis pas non plus un
bibliothèquère éffrainé et c'est un Travail! Bien a vous p.s si vous souhaité voir les différente "gifles" que j'ai déjat prise par vous allez juste voir votre billet "la langue des oiseaux" très
bonne journée à vous


Hermophyle 29/10/2009 19:31


Bonsoir, ben, j'étais loin de m'imaginer que les racines de votre métier étaient si profondes. Me voila suffisemment renseigner pour vous dispenser de citations.
Ca alors, je vous ai envoyé des baffes ? J'ai du me tromper de cible. Je visais probablement un bourge fier comme un pou, ou un monsieur je-sais-tout. De ce pas je vois voir les billets à
baffes, dont vous me parlez.
Bonne soirée.


Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens