Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 12:03

                 PICT0159

 

Depuis six ans environ la célébrité de Rennes le Château n’a cessé de grandir, notamment à la suite de la publication du livre Da Vinci Code qui est devenu un bestseller ayant passionné le monde entier même si l’exactitude des faits, rapportés dans l’ouvrage, prêtent à caution. L’auteur a su éveiller la fibre du merveilleux à un tel degré qu’un film fut réalisé alimentant le désir d’en savoir un peu plus chez les amateurs de mystères et les chercheurs de trésor ! Le film qui a suivi n’a fait qu’amplifier le phénomène même s’il a parfois déçu. Tout cela a provoqué une certaine ébullition de la sphère imaginaire paralysant les raisonnements les plus élémentaires…

J’ai rencontré une jeune femme qui m’a dit s’être rendus sur les lieux avec une pelle et qu’elle était déçue car elle n’a rien trouvé ! Finalement, en ce lieu, on parle tellement de l’or d’un trésor que certains s’imagine qu’il suffit de se baisser pour ramasser des lingots ! Mais où est donc le raisonnable ? Nous ne pouvons que constater que l’appât de l’or a bien le don de détruire l’humanité en nous. Non seulement il nous rend bête mais en plus il nous rend méchant. J’ai connu un chercheur de trésor qui ne se déplaçait jamais sans son fusil !

La déferlante de passion inspira nos écrivains. Aussi les romanciers français saisirent l’occasion. Le dernier cru mad in France est L’héritière de l’abbé Saunière de Jean-Michel  Thibaux et Martine Alix Coppier. 

Mais là ne s’arrête pas l’expansion véritablement exponentielle de cette sorte d’exaltation qui s’empare des femmes et des hommes attirés par cet endroit. Ainsi des baba cool promènent leur étrangetés non loin de là dans le village de Rennes les Bains et ils ont fini par trouver un lieu de ralliement, tout à côté, au pied du pic de Bugarach où quelque allumés ou chanel médiumniques, fan du calendrier Maya, ont décrétés que ce serait le seul endroit épargné par la fin du monde et pas ailleurs !  Nous serions actuellement dans un cycle que les Indiens d'Amérique centrale ont appelé le « Cinquième Soleil ». Sa fin surviendrait le 21 décembre 2012, juste avant le coucher du soleil.

Sous l’égide d’un auteur au pseudo de Jean d'Argoun il est de notoriété publique qu’une cavité au sein du pic de Bugarach abrite depuis 9 000 ans un vaisseau spatial, renfermant en son sein tout le savoir des Atlantes, le peuple disparu de l'Atlantide… Il n'en fallait pas plus pour que certains imaginent la fin du monde certaine en ce lieu et à cette date. Pénétrés d'études ufologiques, d’autres y viennent, persuadés que le pic est un garage à ovni. Si vous dites que personne n'a jamais vu un seul de ces engins on vous rétorquera que c'est normal en raison de leur vitesse !

Vous ne me croirais pas si je vous dis qu’autant en Europe qu’en Chine ou aux Amériques et au Japon, tout le monde connait ce village de 200 habitants. La fin du monde est donc, prévue le 21 décembre 2012 (pourquoi pas le 12/12/2012) comme la date approche il faut se presser d’acheter une place pour pouvoir embarquer sur le vaisseau spatial qui va venir récupérer le bon grain de l’humanité tandis que les autre, l’ivraie des indignes, c’est-à-dire vous et moi, crèveront comme des mouches ! La sélection naturelle, quoi, en fonction du degré d’illumination et de l’épaisseur du portefeuille ! Et attention, on vend maintenant sur internet les caillasses de Bugarach en pendentif certifié par huissier, à des prix astronomique. Jugez-en : le kilo de cette pierre « précieuse » authentifiée est de 1500 euros ! Mais il y a plus et c’est normal puisque la folie n’admet pas de limites.Le village dispose maintenant, même si personne ne les à jamais vues, de 10 places dans un "bunker VIP" avec 5 ans d'autonomie alimentaire pourvu, s’il vous plait, d’un téléviseur. Le tout pour la modique somme de 35.000 euros seulement et cette annonce, figurant sur Internet, est réservée à des "personnes sérieuses" ! ! !

Attention, à l’ombre du pic on ne connait pas les soldes ! Oui, dans le Razès l’or pousse partout comme l’herbe folle !

Pouvons-nous nous attendre à l’arrivée de la « famille » Sicilienne ou de la mafia Russe ? Dans ce cas nous aurons de l’espace car les trottoirs naitrons ou s’élargiront pour recevoir des demoiselles de petite vertu et nos baba cool ne manqueront plus de pétard. Heureusement que monsieur le maire a décidé de se mettre sous la  protection de l’armée (sic). Mais déjà les seconds couteaux du rapport parlementaire des sectes sont très officiellement à l’œuvre pour « secouer le marronnier ».

En observant le phénomène de Sirius (ou d’une autre étoile !) on a l’impression que la folie des zozos de Rennes le Château a explosés pour se répendre, comme une coulée de lave, dans un village proche par manque de place et par besoin d’oxygène.

Le lien avec l’histoire de Rennes le Château est incontestable puisque nombreux sont les visiteurs qui viennent pour tenter de localiser le trésor de l’abbé Saunière. Nous sommes en pleine diversification des objectifs ou l’aliénation guette à tous les tournants.

Les groupes de chercheurs qui se forment à Rennes le Château commencent aussi à se trouver à l’étroit à force de ressasser le même sujet. Aussi assistons-nous à une diversification vers l’étude des mystères et même de l’alchimie où la chasse aux spécialistes s’effectue dans les réseaux sociaux. Puisque l’on ne trouve pas l’or, essayons donc d’en faire !

Il est vrai que les chercheurs on mit longtemps à découvrir la dimension alchimique de cette histoire. Si Richard  Khaitzine s’efforce depuis de nombreuses années de faire passer le message, ce n’est que maintenant que les consciences semblent s’éveiller à cette évidence. Je souhaite de tout cœur que cette tentative ne reste lettre morte et surtout ne finisse pas, comme c’est trop souvent le cas, en fanfaronnades de quelques scribouillards savantasse avides d’épater la galerie avec des épluchures de connaissances.

 

Les chênes verts, Montpellier le 2 février 2012.

Jean d’Argoun est connu à Rennes les Bains depuis moult années comme « mage » et pour ses conférences hallucinantes ou il séduisit de nombreux adeptes. Sa production littéraire est des plus édifiante. Si la fin du monde n’a pas lieu cette année Jean d’Argoun n’abandonneras pas sa défroque de prophète.

En terme journalistique « secouer le marronnier » c’est ressasser la même chose pour maintenir l’attention du public en éveil, en se pliant ici à des exigences politiques, autant qu’aux nécessaires « enquêtes » des Renseignements Généraux..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Richard Khaitzine 13/12/2012 14:53

Bonjour Cher Hermophyle,
C'est toujours un véritable bonheur de vous lire et de constater que vous remettez si bien les "pendules à l'heure", non sans esprit. A propos des Shaddoks de Jean Rouxel, j'évoque les "bestioles"
- Gibi et donc qui "anglent" en un chapitre du tome 2 de la langue des oiseaux (Perec et l'influence qu'exerça Roussel). Je suis bien avancé sur le tome 3 (Roussel) et là nous sommes dans le
grandiose! L'histoire des pompes, bien évidemment, est à mettre en relation avec la pompe à air en compagnie de laquelle Roussel se fit photographier. On notera la présence obsédante de l' OBJET
'à) AIR ou R chez Roussel... Si vous le souhaitez, nous pouvons communiquer par mails...
Avec toute mon amitié.
Richard K.

Hermophyle 23/12/2012 15:54



Cher Richard,


Ne croyez surtout pas que j'ignore votre courrier. Je ne suis pas maître de ce facteur incompressible qu'est le temps. Je ne puis vous répondre ici mais par courriel. Je suppose que je puis avoir
votre adresse sur Facebook. Je n'ai voulu laisser passer Noël sans vous le souhaiter le meilleur du monde avec une grande joie auprès de tous ceux que vous aimez.


A bientôt.


H.



jean-michel thibaux 13/02/2012 17:04

Bonjour,
j'apprécie l'humour de votre article sur la zozologie audoise. Cependant, je dois vous préciser que nous ne surfons pas sur la vague du Da Vinci code. C'est plutôt Dan Brown qui a surfé sur la
mienne après mes deux millions d'exemplaires vendus dans le monde sous le titre du "secret de l'abbé Saunière", anciennement "les tentations de l'abbé Saunière" et "l'or du diable" adaptés à la
télévision en 1986. Dan Brown ne s'en est pas caché devant la presse américaine, il s'est inspiré de cinq livres dont le mien. Après la diffusion de ma série sur la 3, les touristes et les amateurs
de trésors se sont rués à Rennes-le-Château. Enfin, je vous informe que j'ai entièrement financé la vidéo
de "l'héritière de l'abbé Saunière"qu'on peut voir sur You Tube et Dailymotion.
Jean-Michel Thibaux

Hermophyle 13/02/2012 18:21



Bonjour,


Non j'ignorais, emporté par un élan joyeux, votre rôle dans l'histoire du Da Vinci Code. Bon Il ne me reste plus qu'à corriger en vous présentant mes excuses. 



Pélerin 13/02/2012 12:44

Bonjour à vous L.G.

Que d'énergie déployée et gaspillée dans cette sacro sainte folie anti-naturelle.Laissons faire les choses, ils ont aumoins un but.Dommages pour les dominés, l'atterissage va être plus que
violent...ainsi va le monde.

J'ai une petite pensée pour Monsieur le maire,soit-il clôture son village,soit il peut envisager des rentrées lucratives au bénéfice de ses administrés.

La tristesse nous fait parfois sourire...
La vie est belle, vous ne trouvez pas L

Amicalement,et bonne journée à vous,

Pélerin.

Hermophyle 13/02/2012 12:57



Bonjour à vous Plerin.


Les brebies folles de Msieur le maire sont ses brebies. Il lui faut  donc les parquer pour un prix modique et alimenter tout ces gens en faisant travailles les artisants de la région.


Il est bien évident qu'il est impossible de raisonner des gens allucinés à ce point sous la conduite d'un guide qu'ils vénèrent. Après tout ils nous offrent l'occasion de nous amuser un peu, et
comme vous dites : la vie est belle et dans la vie il y a, comme dit la chanson ;" des sages et des fou" Ne nous trompons pas de côté !


Bien à vous.



Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens