Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 19:53

OEUF ALCHIMIQUE-01

 

S

ouvent les lecteurs de mon blog me demandent une bibliographie pour s’initier à l’alchimie. Généralement  je ne sais que répondre car j’ignore jusqu’où va la connaissance du scripteur dans le vaste domaine de l’ésotérisme.

Il est vrai que bien souvent les spiritualistes sont engagés sur une route ou leur paradigme est déjà bien encré et souvent incompatible avec celui de l’alchimie.

La croyance la plus commune est de confondre la démarche alchimique à celle d’une psychologique apparentée à celle de C.G.Jung.  Plus généralement l’alchimie se résume à un verbiage associé à un bricolage personnel axé sur une voie qui est considérée comme la bonne sous prétexte que l’on peut faire n’importe quoi selon le ressentir. D’autre sont imprégnés de différentes lectures dont la plus prégnante, dans le milieu des Francs Maçons, est celle de René Guénon. Si tout cela à son intérêt, et bien cela ne mène pas à l’alchimie !

Pour aborder l’alchimie avec quelque chances de succès il est nécessaire, avant toute lecture d’adopter un état d’esprit bien particulier que certains orientalistes connaissent bien. C’est celle de relativiser le plus possible nos croyances. En d’autres termes d’essayer d’aborder le domaine de l’alchimie l’esprit ouvert, j’allais dire vierge, non formaté par des croyances diverse issues de lectures ou de tout autre domaine philosophique. Les orientalistes reconnaîtront ici le détachement qui est une valeur universellement pratiquée depuis toujours y compris en occident. Le détachement le plus difficile étant celui que nous portons à notre formateur. Il est nécessaire de savoir transmuter (déjà de l’alchimie) nos petites manifestations affectives, qui s’épanchent « sirupeusement » sur les sites sociaux, en amour vrai. Si la tendresse et la gentillesse sont nécessaire, soyons réalistes, ne les confondons pas avec l’amour.

La petite sentimentalité qui s’avère souvent être une poussée hormonale déclenchée pour la perpétuation de l’espèce a le don de brouiller ben des esprits…

Avant toutes choses il est donc nécessaire d’éviter des confusions malencontreuses qui aiguillent nos travaux sur une route agréable mais qui nous conduit dans un désert. Voici donc une citation de Claude d’Ygé qui permet de cadrer l’horizon des choses à savoir :

« Que ceux qui pensent que l’alchimie est strictement de nature terrestre, minérale et métallique, s’abstiennent.

Que ceux qui pensent que l’alchimie est uniquement spirituelle s’abstiennent.

Que ceux qui pensent que l’alchimie est seulement un symbolisme utilisé pour dévoiler analogiquement le processus de la « réalisation spirituelle » en un mot que l’homme est la matière et l’athanor de l’œuvre, qu’ils abandonnent » p39 de l’édition 1972. Chez Dervy.

Cet ouvrage, actuellement réédité, doit être en toute bibliothèque d’alchimie dont voici les références:

Nouvelle assemblée des philosophes chymiques avec une préface d’Eugène Canseliet.

Ce livre permet de se familiariser non seulement avec la philosophie fondamentale mais surtout avec les différents auteurs que l’on retrouve ensuite dans toute littérature sur le grand œuvre des alchimistes.

Pour ouvrir l’horizon, le petit Que sais-je ? Alchimie de Serge Hutin ne manque pas d’intérêt.

La prise de conscience et la compréhension des différents aspecte de l’alchimie ne saurait être mieux préparée par la lecture et la méditation des ouvrages un peu oubliés mais dont la valeur est sans commune mesure avec bien des ouvrages de spiritualité qui encombrent les librairies. Il s’agit des ouvrage d’Isha Schwaller de Lubicz :

Her-Bak « pois chiche » et Her-bak « disciple »

Mais les deux ouvrages les plus significatifs ne faisant pas référence à l’Egypte, véritable chef d’œuvre spirituel sont incontestablement les deux livres suivants :

L’ouverture du chemin et La lumière du chemin.

Ainsi peut s’aborder dans une première lecture Le mystère des Cathédrales de Fulcanelli.

L’énigme principale à comprendre est celle de l’Esprit. Inutile d’aller plus loin tant que la compréhension du rôle de l’Esprit n’est pas clairement comprise.

Il est un problème essentiel qui concerne les alchimistes Occidentaux œuvrant avec la mentalité Orientale.

Il est vrai que l’alchimie est présente dans toutes les civilisations, mais ce n’est pas une raison suffisante pour pratiquer comme les orientaux si vous êtes Européen. C’est même une erreur grave car le fait d’être né et d’avoir vécu en un lieu nous attache à sa culture, à sa terre même ! Donc qu’on le veuille ou nom, qu’on l’accepte ou non, notre épanouissement spirituel se saurait se réaliser pleinement ailleurs que dans notre culture qui est la culture chrétienne. C’est d’ailleurs pour cela que le nom des nobles était celui de leur terre, « extrait » de leur terre… d’où la noblesse dite noblesse « d’extraction » qui est acquise par la naissance.

Le fait de naître en un lieu n’est pas anodin puisque notre harmonie avec cette terre natale va se manifester jusqu'à produire les plantes médicinales qui nous conviennent le mieux, même si elles sont les mêmes qu’ailleurs. Il s’agit de « l’inséparabilité » ou « intrication » des physiciens. En un mot nul n’est apatride, car la terre où nous naissons est notre berceau et même notre « mère », c’est sur elle et grâce à elle que nous pourrons grandir. En ce sens la terre mère n’est pas une entité abstraite, car c’est elle qui va nous enfanter. Non je ne vous raconte pas de billevesées. Comprenez-vous pourquoi nos pères parlaient de leur « mère patrie » ?

Les premiers pas en alchimie se heurtent à des incompréhensions liées à un manque de familiarisation avec le vocabulaire. Donc, les premières lectures seront difficiles mais il faut lire et relire…

Pour une approche un peu plus « littéraire » je ne saurait trop conseiller cet excellent livre de cet académicien du Goncourt. Je veux parler de Léo Larguier qui écrivit il y a plus de 80 ans ce roman intitulé Nicolas Flamel le faiseur d’or.

Pour la mystique générale mon livre Holoscopie de la spiritualité occidentale est fondamental pour les premiers pas.

D’autre part connaitre toutes les alchimies est nécessaire car elles reposent toutes sur le même principe. J’explique les bases le l’alchimie du cinabre dans L’alchimie expliquée par son langage qui est un glossaire d’alchimie. Par ailleurs j’explique aussi l’alchimie en relation avec le trésor de Rennes le château dna Rennes le château la carte des trésors et Rennes le château : Hermestine.

Les martiniquais pourront lire l’opuscule Saint Anne trésor alchimique de la Martinique.

Quant aux montpelliérains ils pourront compulser Le trésor Alchimique de Montpellier.

Si je parle de mes ouvrages ce n’est as uniquement pour me faire un peu de pub. La raison essentielle en est que les alchimistes se regroupent par écoles et méprisent ce que font les autres. Il serait temps de s’accepter mutuellement car cette guéguerre est des plus nuisibles d’autant que certains l’agrémentent d’une véritable méchanceté issue de l’hypertrophie de leur ego. C’est donc une manière de terminer cet article en montrant ce qu’il ne faut pas faire. Mais mon souhait le plus cher est que cette petite bibliographie puisse servir à ceux qui se sentent perdus mais voudrais pouvoir avancer une peu. Si j’en ai aidé une seule ou un seul, cela mes suffit.

Avec toute mon amitié.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens