Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 17:33

Basilius Valentinus-Portrait

Un jour des années 70 j’achetais chez un bouquiniste de Montpellier  Les sept livres de l’archidoxe magique de Paracelse. J’avais été attiré par la vétusté de l’ouvrage soigneusement relié et traduit pour la première fois en français sous les auspices de l’Ordre Kabbalistique de la rose+croix. Il fut édité en 1909 par la Librairie du Merveilleux de Pierre Dujols de Valois dont tous les alchimistes connaissent les accointances avec Fulcanelli…

Et bien de ce livre je ne vais pas vous parler !  Avant d’en avoir lu une ligne une coupure de journaux s’en échappa. C’était deux pages de l’Echo du Merveilleux jaunies à souhait mais parfaitement lisible. Je les dépliais précautionneusement avec cette déférence que l’on doit aux choses centenaires.

Les feuilles contenaient un article fort bien documenté sur Paracelse, de cela je pouvais m’y attendre. Je retournais les pages et là je lis une courte rubrique en italique intitulée « Notre courrier », c’est ainsi que j’appris que le prince de Ligne disait dans ses lettres que le duc d’Orléans (Philippe-Egalité) était superstitieux et un jour ce bon prince le conduisit chez un sorcier (sic) domicilié 5 rue Froidemanteau ou ils allèrent consulter le « grand Etteilla » (sic) Après mainte ironie sur la rouerie du cartomancien il se fit également tirer les cartes en précisant que le voyant s’était trompé… curieuse attitude d’un prince qui conduit directement le duc d’Orléans chez Etteilla alors qu’il était sensé ne pas l’apprécier! Et en plus notre sceptique accepte de se « faire tirer les cartes »…  Vous y croyez à ce scepticisme ? Moi non !

Etteilla, provenant de la lecture inversée de son nom Alliette, a écrit des ouvrages sur le tarot. Eugène Canseliet parle, en son Alchimie expliquée sur ses textes classiques (page 70), de ce cartomancien-alchimiste en de mauvais termes comme il le fit à propose de l’alchimiste méridional Cambriel offrant, contre une somme d’argent, de montrer  les phases du Grand Œuvre par la voie humide.

Si l’alchimiste ne doit pas tomber dans un tel piège car cela n’est pas un exemple à suivre, et bien actuellement nous avons des individus qui n’hésitent pas à le faire sous forme de stage en devenant des coachs en la sainte science !

Il est vrai qu’Eugène Canseliet a fait machine arrière à propos de l’offre de Cambriel, je reste persuadé que la même révision d’opinion s’applique pour Etteilla, lequel a laissé un opuscule de valeur à propos de la voie humide.

Mais actuellement nos formateurs se font grassement rémunérés dans leurs stages et ne laissent, à ma connaissance, aucun ouvrage valable sur l’alchimie.

Je voudrais surtout souligner ici que dans ces circonstance l’essentiel de l’alchimie ne peut être communiqué à l’étudiant qui en n'a pas effectué le nécessaire effort pour comprendre, de plus il est privé de l’accès à l’indispensable spiritualité puisque l’Esprit est trahis. Comment voulez-vous que la puissance de l'Esprit se manifeste au laboratoire dans de pareilles conditions ?  Ne soyons pas extrémiste, oui des alchimistes peuvent parfois œuvrer ensemble, être très charitables même pour inciter l’étudiant à avancer. Cependant, comme en toutes choses, œuvrer ensemble nécessite que chacun de son côté ait fourni les efforts nécessaires.

Je l’avoue : Les marchands du temple sont les pires ennemis de l’alchimie ;  ils me désolent et me révoltent aussi.

C’était mon petit coup de blues… Avec toute mon amitié !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens