Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 16:31

nostradamus-copie-2.jpg


À quatre siècles de distance, Nostradamus reste un marginal un exclu des fichiers de l’état civil de l’histoire. Le monde lui jette au visage : « On parle de toi mais tu n’existes pas, tu n’es pas réel ». Nous lui disons, nous les érudit flamboyant, en suivant scrupuleusement  l’expression consacrée par un de nos présidents de la République : « Casse-toi pauvre c… ».  Eh oui ! Nostradamus est un surnuméraire des annales officielles, un caillou dans son soulier.

Autant les spirituels que les « ésotéristes » et aussi les religieux ignorent, et ne peuvent accepter, que c’est le médecin, l’humaniste et l’alchimiste qui ont engendré le prophète. Et que, de même, c’est en ces lieux que s’est forgé le génie de Rabelais.

Et les humanistes en question n’étaient pas des théoriciens de la bonne action. C’étaient des participants à la souffrance des autres des êtres mus par la compassion au point de se confondre avec le sacrifice. Des années durant, au péril de leur vie, ils allaient soigner les pestiférés ou les accompagner dans leurs derniers instants.

Nostradamus est un grand homme qui n’aura jamais sa place au Panthéon.

Sage humaniste et médecin, il le fut ; écrivain de l’insolite et de la meilleure tradition sacrée, il le fut également ; philosophe, on peut le considérer ; comme astrologue et alchimiste, il fut connu et reconnu. Néanmoins, sur Nostradamus le prophète, on n’avait pas encore malgré tout, TOUT dit. Certains points d’interrogation subsistaient, surtout quant au vrai ou prétendu tel de certaines de ses prophéties, auxquelles les critiques reprochaient la malencontreuse habitude de ne pas être mise en clair qu’après… coup. On reconnaît là l’opinion des ignorants du suprasensible, et des lois subtiles de l’Esprit, où le vrai ne saurait dépasser le bout de leur nez dont la seule extravagance se limite aux beuveries qui le transforment en fer à souder.

Sort bien curieux, ce grand intellectuel du XVIe siècle ne figure point aux côtés de Rabelais, Ronsard, Du Bellay ou Agrippa d’Aubigné. Il ne figure nulle part, ne serait-ce qu’à titre anecdotique, dans l’histoire de la civilisation (mondiale ou française). Tout individu bien né est censé l’ignorer. Notre écrivain aux vers mystérieux et à la plume trempée de symboles est banni par le racisme « matérialiste » des cols empesés de nos dogmatiques académiciens dont les épouses lisent en catimini leur horoscope journalier. Il est banni cet érudit encyclopédique, et lui-même fort encyclopédiste qui demeure néanmoins un des plus remarquables esprits de son temps, digne d’être inscrit dans la lignée des Bacon, Lulle, Villeneuve, Rabelais…

Malgré sa renommée, son esprit, ses écrits, ce témoin de son temps est encore royalement et à dessin ignoré par l’histoire officielle de la culture de son siècle. Un véritable chauvinisme rationaliste primaire exercé d’une manière illogique, non scientifique (car les auteurs doivent être toujours jugés à l’aune de leur époque) élimine à tout jamais un grand nom de l’histoire vraie et de la littérature de la Renaissance en France.

Ceux qui l’apprécièrent n’ont pu suffisamment exalter les qualités d’érudit du mage de salon ; ceux qui le critiquèrent de façon posthume le condamnèrent a posteriori à la mort par le silence, n’ont pu totalement nier ses qualités, effacer son rayonnement, ne pouvant oublier que Nostradamus représente un extraordinaire phénomène culturel (ne serait-ce qu’à travers le formidable impact de son œuvre sur quatre siècles d’exégèse ultérieure). Quoiqu’il en soit les choses en restèrent là pour ce vilain petit canard de l’histoire.

Ce black-out imposé par ceux qui vouèrent l’hermétisme aux gémonies interdit l’accès du prophète dans les œuvres d’anthologie dite de raison. « Exit » Nostradamus inscrit dans la politique éditoriale de la très sérieuse collection de « la pléiade ». Malgré cet acharnement à faire disparaître son empreinte, il est impossible d’empêcher un succès de librairie – à travers des générations – à une création littéraire que l’on peut considérer comme un tout premier des best-sellers de la littérature ésotérique. L’œuvre nostradamienne traversa le temps et même l’histoire en la marquant de son empreinte parfois évidente. La propagande Nazie se servit-elle pas des prophéties pour tenter d’atteindre psychologiquement le peuple européen ? Oui, notre alchimiste médecin suscite encore et toujours des commentaires et des essais critiques ou d’interprétation.

Tout comme l’Atlantide de Platon détermina de façon soutenue plus de travaux d’exégèse ou de mise en question que les œuvres de Ptolémée et de Copernic prises ensemble (il ne s’agit pas ici de les juger du point de vue de leur bien-fondé mais de celui de l’impact sur l’esprit des générations), l’œuvre de Nostradamus suscité, elle aussi, une bibliographie immense.

Malgré cette universelle majorité de lecteurs des œuvres liées à Nostradamus, notre médecin prophète n’existe toujours pas.

Si je vous ai conduit jusqu’ici c’est pour mettre en évidence combien il est utopique de croire qu’un jour la science et la pensée ésotérique feront UN. C’est un œcuménisme impossible car au cœur de la culture scientifique se sont réfugiés des blattes que l‘on appelle rationalistes inconditionnels incapables d’accepter la plus criante évidence si elle ne correspond pas à leur credo.

Notre humanité est partagée en deux… choisissons le bon côté !

Que dans vos rêves le grand Nostradamus vous éclaire de ses « pronostications ».

Avec toute mon amitié.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Bendor 20/05/2014 18:04

Veuillez trouver, pour la première fois depuis 450 ans, la véritable et unique méthode de traduction des prophéties de Nostradamus, de sorte à pouvoir les interpréter dans leur sens initial, et cela répond à cette précision de Nostradamus
« que ses prophéties ont un seul sens et une seule signification. »
Il s’agit d’un exposé non seulement détaillé, mais qui plus est, authentifié par des écrits plusieurs fois millénaires, difficiles à remettre en question.
Je demande à tous, de publier la nouvelle (ou le lien) au plus grand nombre de vos amis, sur vos blogues, sur vos sites ou les réseaux sociaux.
Le monde entier doit connaître la prophétie, avant qu’elle ne se réalise, attendu qu’une prophétie est « un avertissement » et qu’elle ne peut valoir que si elle est connue et comprise avant les premiers signes de son accomplissement.

http://smapocalypse.zz.mu/Nostradamus/intro.htm

Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens