Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 17:05

PILIER-WISGOTH-02.jpg

L’abbé Boudet qui fut curé de Rennes-les-Bains de 1872 à 1914,  était, comme beaucoup le savent maintenant, un collègue et voisin du curé de Rennes le Château, l’abbé Béranger Saunière dont nul n’ignore l’étrange histoire laissant supposer, quant à son train de vie et à ses étranges découvertes, qu’il disposait d’une richesse non seulement invraisemblable mais surtout inépuisable.

La connivence entre les deux abbés audois, desservants de villages voisins, ne fait aucun doute quand on compare le livre improbable écrit par l‘abbé Boudet (la vraie langue celtique et le cromlech de Rennes les bains) avec l’église abondamment fardée par les soins de l’abbé Saunière. L’écho entre les deux réalisations est incontestable.

Toute l’énigme est centrée sur un passage que, manifestement, nos curés connaissaient et empruntaient. À quel endroit était-il ? Ou conduisait-il ? Nul ne le sait.

Si Saunière écrit qu’il a trouvé un tombeau, Boudet signale un passage en dissertant sur un lieu-dit qui s’appelle Bazel :

« Après avoir contourné le base de la montagne de Cardou, et avoir dépassé le petit ruisseau qui sépare Cardou de la colline de Bazel, le chemin commence à s’élever en pente douce. Il devait avoir une largeur déterminée, telle que les Gaulois savaient la donner à leurs routes. Ce n’était point, en effet, de simples sentiers étroits et dangereux, mais d’excellents chemins possédant une largeur exactement mesurée. Bazel ne veut pas dire autre chose. En rendant à ce terme la prononciation assez dure qu’il devait avoir autrefois, nous aurions à dire Passel. Or, pass signifie une route, et ell la mesure de longueur dont se servaient les Celtes. » p 22-230.

Que penser de cette curieuse mesure qu’est le « ell » dont on ignore d’où notre curé anglophone sort la précision de 2,60m ?

Ici point de doute qu’il s’agit du tétragramme divin ou « iod he vov hé » dont la somme est égale à 26. Telle est la meilleure manière de dire qu’il s’agit d’un lieu aussi sacré que secret.

Il est bien évident que notre cabaliste, en soutane, écrit le mot « pass » en voulant dire « passage », et ce passage s’il peut être un chemin peut être aussi une entrés de caverne que celle d’un tombeau.

Mais les filouteries d’un cabaliste sont parfois surprenantes. Méfions-nous des interprétations trop rapides. Il faut tenir compte de la dimension alchimique de cette histoire. N’oublions pas la prononciation « dure » de Bazel ou « passel »

Ici « passel » devient cabalistiquement « pas sel » En d’autre termes évitez d’employer du sel dur… du sel à l’état solide ou cristallisé. il faut le concasser, le réduire, au mortier. En conséquence, il doit être à l’état… liquide.

Oui le sel (sur les rives de la sals) ouvre la porte du Grand Œuvre, oui le pass peut-être en même temps un passage de 1,60 m de large que ce soit une entrée de caverne ou de tombeau. Mais le sel de « passel » permet de préciser que l’ouverture n’est pas dans la vallée mais nécessairement en hauteur.

Cette manipulation très délicate indique qu’au coucher du soleil l’exploration a plus de chances d’aboutir. Pourquoi ? Permettez-moi de laisser tout de même un point d’interrogation à votre entière disposition.

Bon, je me suis amusé, puissiez-vous me pardonner mon peu de sérieux sans pour cela ne pas déconsidérer ce que je vous raconte.

Avec toute mon amitié.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

trojani 07/01/2016 16:37

On oublie peut-être une partie de l'essentiel que dissimule 17.
On désigne la "chose" comme la gloire du nombre ou du chiffre.
Ici, 17X17: 2= 153.(voir l’évangile)
Par ailleurs la lettre Phé, 17 de l’alphabet hébraïque, en valeur étendue vaut 22, soit le nombre de polygones réguliers. De même, 17 + 22 = 39, valeur étendue de Aleph, UN.

Hermophyle 08/01/2016 17:50

La question, dans mon article, n'était pas de fouiller toute la symbolique de 17 mais uniquement celle concernant le sujet traité.

Montel 02/02/2015 18:46

Bazel est un point où l'on passe la bonne longueur est 17, pourquoi Bazel pour l'architecte du Tabernacle Betzeel. C'est une route. Le secret de Boudet est base sur la kabbale, le Tabernacle est le saint des saints, le parvis est la Voie Sacrée, c'est l'architecture du Temple , pour passer du camp ou champs il faut passer la bonne porte? La quête est obligatoirement personnelle , il faut passer un premier voile ,ensuite il faut sortir du Cromleck , c'est un cycle événementiel, vous êtes sur la bonne piste avec cela vous avez les bases en partant de la tombe. Au bout, est quelque chose qui n'a jamais existé en tant que représentation mais dont la première valeur existe. Boudet n'ecrit pas pour un trésor, un graal, il écrit pour un danger imminent et il voyait très loin, les reste est une IMPOSTURE

hermophyle 03/02/2015 08:02

Merci monsieur Montel pour vos opinions et commentaires qui peuvent être utiles à certain lecteurs.
Hermophyle.

Monteclaud 20/07/2014 13:31

Votre idée de Kabbale au sujet de Boudet est une réalité, Basel est un passage vers un tombeau mais c'est uniquement qu'un passage d'un fil vers un tabernacle trouvez le départ et sortez du Cromleck fiez vous a la fin du livre et ayez l'oeil , le Cromleck disparaît des souvenirs, il n'est plus aux Redones, avant de sortir êtes vous entré au sein du Cromleck , amities

hermophyle 03/02/2015 08:12

Cher Monsieur Montel, mon article est court et mis à la portée du plus grand nombre de lecteurs. Il ne saurait donc aborder ce que vous préconisez et qui s'intègre beaucoup plus dans un forum spécialisé.
Bien à vous.
Hermophyle.

Montel 02/02/2015 19:07

Oui la phonétique est une réalité, par contre un kabbaliste vous répondra que l'on prit apporter plusieurs interprétations des commantaires. Seuls les chiffres ne trompent pas on entre dans le cercle événementiel par un nombre on en sort par un nombre. Il existe un petit Cromleck et un grand de 16 a 18 km de périphérie , vous devrez le quitter et quitter Boudet et y revenir. La carte et en gros au 25 000 eme . Oubliez tout ce qui est écrit sur Rennes ce ne sont que des âneries. Oubliez surtout le méridien 600 pensez kabbaliste.
Prendre des valeurs gematriques étudiez le structure qui permet de monter vers ce que vos cherchez

Montel 02/02/2015 18:52

Partez de la tombe, pourquoi le livre fait il 310 pages, combien en fait il vous aurez une valeur kabbaliste absolument révélatrice qui vous ouvrira le premier voile, le reste trouvez un kabbaliste ou potassez , j'ai commencé il y a 5 ans et lorsque l'on sait hélas on ne peut rien faire, sans doute dans des années , mais ce n'est sûrement pas le moment car certains ont des visions extatiques de certaines religions , amities

Hermophyle 20/07/2014 16:23

Ne confondons pas Cabale avec Kabbale. Kabbale signifie tradition quant à Cabale c'est un terme liée au cheval (cabalus) et s'était donc la langue des chevaliers. Pourquoi cheval ? le cheval est une bête de somme qui porte la somme des connaissances... Boudet le savait et a fait passé son message sous forme cabalistique. Le cromleck de Boudet est une véritable "entité" cabalistique dont l'orthographe défaillante (son vrai nom est cromlech) traduit la phonétique du mot (on prononce le K mais on ne l'écrit pas). Ors la phonétique est la clé essentielle de la cabale. Vous avez donc raison d'être à l’affût des moindres incohérences... Amitié.

microsoft word support phone number 05/11/2013 12:55

J'ai entendu parler de ce livre et de ce que je connais les abbés partageaient une amitié très chaleureux et ils étaient deux intellectuels dépeints comme ayant un intrellectuality haut de gamme dans l'ensemble de leurs affaires. J'attends son lancement à arriver.

Franklin 05/11/2013 06:28

très délicate indique

Hermophyle 05/11/2013 11:14

Bon... relativisons cette "ordure" à notre monstrueux ego !

Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens