Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 12:20


  

L’une de mes correspondantes m’a fait parvenir un courrier en me reprochant de ne pas défendre sa cause qui est le végétarisme ou végétalisme. À l’appui de sa lettre descriptive du malheur des animaux elle cherche à convertir mes lecteurs à remplacer la viande par de la salade ou tout autre végétal bon à brouter, même s’ils ne sont pas des broutards !

 

Une chose est certaine, c’est que jamais au grand jamais je ne conseillerais à personne de devenir végétarien ou de ne pas fumer ou encore d’aller mollo sur la bouteille. Mais si quelqu’un a trop flirté avec la fiole je l’empêcherais de conduire.

 

Pourquoi cette attitude jugée criminelle par les enflammés d’une idéologie alimentaire et les intégristes d’une hygiène de vie à connotation puritaine ?

 

La raison en est que je laisse la liberté à chacun de faire ce qu’il veut de son corps : habeas corpus act !

De ce fait j’accepte mal les tentatives d’intégrisme dans mon jardin. Et remarquez que j’aurais pu effacer ce message provégétarien. Je ne l’ai pas fait car je croyais indispensable cette mise au point. Cela permet à celles et ceux qui me lisent de savoir où ils mettent les pieds.

 

L’essentiel est, pour moi évidemment, que les amis de la bouteille ne soient pas dangereux.

Les évangéliser à un régime sec ou à s’abstenir de ceci ou de cela est une autre histoire qui n’a rien de commun avec la persuasion des bons samaritains mais engendre des psychorigides et des intégristes constipés. Telle est mon opinion... Qui veut faire l’ange fait la bête dit le proverbe !

 

J’ai compris l’inanité de campagnes d’évangélisation en observant le phénomène de « rebond ». Un obèse de 150 k qui se prive de manger pour maigrir parvient à 80 k. À ce moment il arrête son régime alimentaire. Que se passe-t-il alors ? Son cerveau ayant enregistré la pénurie est soudain libéré, il meurt de faim. Il va se rattraper et notre adepte du régime se met alors à bouffer comme une vache et atteint allègrement les 160k en moins de deux et les pleurs en plus: 10 kg en rab par phénomène de rebond. C’est identique pour tout ce qui impose une restriction quelconque.

 

Certains individus qui commencent une démarche initiatique peuvent être des carnivores fumeurs ou des fervents disciples de Baccus. Cela ne leur interdit pas de se présenter sur le parvis du temple une bouteille dans une main, une cuisse de poulet dans l’autre avec une cigarette au bec.

 

Le corps « parle », apprendre à l’écouter est un premier pas sur le chemin initiatique qui progressivement amène à réduire les excès et à rééquilibrer le régime alimentaire, à ressentir le besoin de moins fumer et de moins boire ou d’être moins carnivore. Le phénomène de « restriction » se fait d’une manière douce et naturelle sans effort ou privation. Il y a une réharmonisation progressive et définitive des différentes manières de vivre. Chi va piano va sano !

C’est mettre en exergue la patience si nécessaire dans les voies initiatiques et plus particulièrement l’alchimie. Changer de régime nécessite de bien négocier le levier de vitesse afin que le moteur ne force pas.

 

Sans cette écoute rien ne peut faire changer les choses. Les images de cancéreux rongés par l’excès de tabac ne découragent pas les accrocs, sauf ceux qui ont décidés d’arrêter de fumer. C’est pour tout excès le même processus.

 

Être conduit à changer quoi que ce soit sous l’influence d’un individu qui cherche, par de multiples arguments valides, à vous convertir à son idéologie, fut-elle basée sur des faits réels, est un coup de bâton dans l’eau.

 

Sur un autre plan, l’individu qui parvient à rallier en force à ses conceptions est voué à créer des énergies négatives qui se matérialisent et perturbent l’humanité tout entière.  Mais cela est une autre histoire qui ne nous dispense pas d’y réfléchir.

 

Amen ! En toute amitié.

 Sceau palombara

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Guern' de Bé 11/06/2011 11:33


Si je vous comprends bien, les végétariens doivent servir des animaux morts (ce que vous appelez de la "viande") à leurs invités (les pauvres gavés de protéines animales ne pourraient s'en passer
pour un seul repas) et ils se doivent également d'en manger s'ils sont invités, les carnivores ne supportant pas qu'on puisse ne pas en manger...La tolérance, c'est juste bon pour les végétariens.


Hermophyle 11/06/2011 14:32



ENCORE ! ! !



hermophobe 31/05/2011 14:26


Bonjour, a temps privé je suis éleveur de chêvre aussi végétarien qu'elles. Mais voilà je sacrifie aussi pour Le grand Pardon , j'organise un petit Méchoui annuel pour réunir les proches qui
accepte ou pas mon invitation, c'est le 4 Avril chaque année. C'est le jour du Coeur pour moi . Je ne festois pas les autres jours , j'ai quitté mon uniforme de cuisinier pour devenir chêvrier et
maintenant je suis sur la paille . Vous allez me dire que tout n'est que volontée, et elle est ainsi. C'était mon but dans la vie devenir pauvre en douceur.........Pour certain c'est la descente
aux enfer, mais l'enfer sur la paille cela vaut tous l'or du Monde. Je tenais a vous le confirmer. Pour le vegetarianisme, il a de quoi manger pour des siécles.
Au plaisir de vous lire.


Hermophyle 31/05/2011 16:40



Mon cher hermophobe,Vous me voyez ravi de savoir que vous broutez avec vos biquettes quand ça vous convient, et sans servit à vos hotes un repas de légumes. Mais vos légume doivent valloir 10
fois ceux de Carrefour. Vous avez raison, vous êtes sur la paille et je suis avec vous avec la beauté de la nature en moins. Sans prétention aucune j'ai coutume de dire que je prèfère coucher
sous les ponts qu'être sous les cons. C'est une poésie assez fruste qui a ce don d'être juste. Les C... ça se ramasse à la pelle et soufrir un peu c'est un cadeau pour être heureux. Rassurez-vous
cher Hermophobe, je ne suis ni mysanhrope et encore moin, beaucoup moins, mysogyne. Sachez que je suis sociable aussi et que je suis pret à vous rendre visite et à loger, s'il y a assez de place,
avec vos biquette pour que je puisse dormir en bonne compagnie. Atention je n'ai pas dit que je n'appréciait  pas la votre de compagnie (rire) Avec mes souvenirs.



vedel erick 30/05/2011 15:45


Bonjour c 'est bien dit toute transitions doit se faire en douceur, c 'est par l apprentissage et la douceur que l 'on éduque. Devenir végétarien cela passe par une philosophie de la vie, une
approche suffisamment importante du vivant.
Moi j aimais beaucoup la viande , jusqu'a mes etudes en aromatherapies me rapproche de la connaissance du vivant. certes je mange de tant en tant de la viande mais peu souvent Quand l animal a été
sacrifié il faut lui rendre hommage , la nature nous a pourvue de quantités d autres produits pour nous maintenir en vie c 'est a nous nous seul d' en décider, nous avons en main notre destiné pour
ne point succomber aux charmes des sirènes , et elles sont nombreuses


Hermophyle 30/05/2011 17:01



Bonjour. C’est, pour moi une joie réelle de lire votre message. Vous avez parlé à juste titre de la douceur si malmenée actuellement. Nous sommes des impatients. Aux informations télévisées j’ai
vu que les gens s’intéressent aux plantes. Mais il faut les livrér adultes. Pas question de les voir pousser !


Voilà encore une attitude que j’accrédite qui est celle de manger de la viande de temps en temps ou lorsqu’on est invité. Pas question d’imposer une préparation végétarienne à ceux qui nous
invitent. Le pardon du fond du cœur lorsqu’on mange de la viande est excellent dans le sens où le pardon fait tache d’huile jusqu’à tout ce qui nous entoure.


Le pardon éveille la bonté et la bienveillance. La revendication fait le lit de la colère et de la révolte. Bravo, nous sommes d’accord à 100%.


Oui, les sirènes chantent de tous côtés ! Écouter et trier selon son cœur et ne pas perdre sa vérité.



Présentation

  • : Alchimie, cabale
  • : Il s'agit ici d'Initiation christique, de lien entre le christianisme initiatique ancien et les différents courants de la mystique permettant une fructueuse transformation de la pensée(métanoïa) pratiquée par les alchimistes. Des sujets divers sont abordés : Spiritualité, initiation, alchimie, cabale, mythologie, symbolisme...
  • Contact

Recherche

Liens